Les Lettres fort inconvenantes de deux libertins

Les Lettres fort inconvenantes de deux libertins

Michel Garcin


Loin des problems politiques qui secouent Paris en cette fin du XVIIIe siècle, sourds aux grondements croissants du peuple ulcéré, le marquis de los angeles Fare et le baron d'Albon n'ont que deux préoccupations dans los angeles vie : le libertinage et le «beau sexe». Ils entretiennent une correspondance dans laquelle ils dévoilent leurs exploits amoureux. Leurs aventures, parfois cocasses, souvent scabreuses, contées dans leurs moindres détails, sont à vrai dire plutôt des mésaventures : un inventaire éloquent des Infortunes de l. a. débauche ! En effet, à lire les hauts faits du marquis et du baron, le plaisir est loin d'être sans threat. Le baron, lorsqu'il ne se fait pas assommer et dépouiller pendant l'amour par le compagnon de los angeles femme qui lui dispense du plaisir, manque de périr par les flammes à trop vouloir espionner de charmantes dames dans leurs élans saphiques ou voit, à sa plus grande honte, l'objet de sa virilité réduit à l'impuissance au plus mauvais second. Quant au marquis, l'amour lui réserve aussi son lot de déconvenues. Ecrites à los angeles manière des romans épistolaires du XVIIIe siècle, ces Lettres castle inconvenantes de deux libertins mêlent légèreté de ton, finesse de l. a. langue et ironie des occasions.

Show sample text content

Download sample