La Passion de la méchanceté : Sur un prétendu divin marquis

La Passion de la méchanceté : Sur un prétendu divin marquis

Michel Onfray


Pourquoi Sade qui fut, au dire même de ses hagiographes, coupable de séquestrations, de viols en réunion, de menaces de mort, de traitements inhumains et dégradants, de tortures, de tentatives d'empoisonnement, fut-il porté aux nues par l'intelligentsia française pendant tout le XXe siècle ?

De Breton à Bataille, de Barthes à Lacan, de Deleuze à Sollers, tous ont vu en lui un philosophe visionnaire, défenseur des libertés, un féministe victime de tous les régimes ?

Fidèle à sa méthode, Michel Onfray croise l. a. vie, l'oeuvre et l. a. correspondance de Sade. Romancier, il n'y aurait rien à redire à ses fictions ; mais Sade se réclame de los angeles philosophie matérialiste, mais il laisse une position attainable à los angeles liberté, puis fait le choix du mal. Dès lors, cet homme triomphe moins en libérateur du style humain qu'en dernier féodal royaliste, misogyne, phallocrate, violent.

Show sample text content

Download sample