Aux frontières du vide. Beckett: une écriture sans mémoire ni désir (Faux Titre, Volume 249)

Aux frontières du vide. Beckett: une écriture sans mémoire ni désir (Faux Titre, Volume 249)

Ciaran Ross


Si on pouvait rêver du vide, le rêve beckettien serait celui d’un monde sans mémoire, ni désir, un monde sans autrui – un monde évacué, sans littérature, ni mots, ni pensée. Sans lecteur. Un texte sans lecteur ou une scène sans acteurs.

L’œuvre beckettienne : une œuvre négative ?

Dans cet essai unique d’inspiration psychanalytique, Ciaran Ross défend l’idée qu’il est temps de réapprendre à lire l. a. négativité de Beckett . S’inscrivant dans une culture psychanalytique de l. a. relation d’objet qui va de Klein à Anzieu en passant par Winnicott et Bion, l’ancien analyste de Beckett, l’auteur suggest une nouvelle lecture de l. a. première trilogie et d’En attendant Godot, axée sur l’exploration et los angeles quête du vide et de los angeles négativité, avec ses “objets intermédiaires” , tels le “jeu” et los angeles “pensée” . Soucieux de nuancer et d’équilibrer l’équation entre théorie et texte, symptôme et écriture, l’auteur montre que c’est Beckett qui nous invite à interroger, par le jeu et los angeles pensée, son mind's eye et son écriture, si riches en matière négative.

L’auteur fait pour los angeles première fois le lien entre les strategies psychanalytiques abordés dans cette étude – le vide, le jeu, los angeles pensée – et les strategies opératoires de los angeles critique post-structuraliste : écriture, différance, espacement, altérité.

Show sample text content

Download sample